Matthieu, chasseur passionné et responsable

Tout petit, j’accompagnais déjà mon père à la chasse qui m’a alors communiqué sa passion pour la connaissance et la gestion des milieux et des espèces. Depuis, je suis ce que l’on peut appeler un chasseur actif puisque je vais à la rencontre de la faune sauvage tout au long de la saison, c’est-à-dire, du début de la période de reproduction jusqu’au cœur de la saison de chasse. Etant jeune et dynamique, j'ai une approche cynégétique relativement active, et ce, tout au long de l’année. Pour moi, la chasse c'est avant tout la connaissance de la biodiversité qui passe par l’observation directe sur le terrain. Pour répondre à mes objectifs cynégétiques, une paire de jumelles compactes, légères et lumineuses est indispensable. Par comparaison avec d’autres produits similaires, j’ai choisi d’investir dans des Conquest HD 8x42 de Carl Zeiss. Avec seulement un poids de 750 grammes et une hauteur de 15,5 cm, elles sont le compagnon idéal pour mes nombreuses sorties. La mise au point d’une couche de protection sur les lentilles externes des jumelles, appelée LotuTec et empêchant l’eau d’adhérer, me permet de conserver une qualité visuelle et de rester opérationnel malgré les précipitations.

« L’importance du choix du matériel optique pour l’observation à faible intensité lumineuse »

Je pratique essentiellement la chasse du gibier d’eau à la passée. Il s’agit d’une chasse se pratiquant le soir à la chute du jour et qui nécessite un équipement optique de pointe. Passionné et pointilleux, j'ai donc fait l'acquisition d’une paire de jumelle Carl Zeiss, la Conquest HD en 8x42. J’ai été agréablement surpris de la qualité optique que m’offrent ces jumelles haut-de-gamme pour l’observation à la passée. Grâce à ces performances visuelles, aussi bien en termes de clarté que de luminosité, elles me permettent d'observer à la perfection aussi bien la jeune nichée de faisans sortant picorer à la lisière d'un bois que la furtive sarcelle se faufilant entre les vagues au beau milieu de mes appelants à la nuit tombée.

« Une nuit à la tonne…mémorable »

Mes premières jumelles Carl Zeiss m'ont offert un souvenir de chasse exceptionnel et inoubliable. J’étais invité à une chasse à la hutte en plein cœur du mois de novembre. Après une passée infructueuse, nous passons à table pour déguster un copieux repas. Après un moment, nous sommes alors, mon collègue et moi-même, interpelé par la mélodie insistante des canes attelées sur la mare. Surpris mais impatient de découvrir la cause de ce raffut, nous nous précipitons aux guignettes pour tenter de voir les fameux visiteurs du jour. Mais à peine levés, nous n’entendons plus aucun chant d’oiseau, et aucune silhouette ne semble se dessiner à l’horizon. Pour couronner le tout, la brume s'est levée sur l'étendue d'eau et rend la vision nocturne très difficile. Il nous est impossible de voir à plus de 30 mètres! Je propose alors à mon ami de lui prêter mes jumelles étant donné qu'il est le plus expérimenté des deux. Et là, après 15 minutes à écarquiller les yeux, il dissimule un canard du gabarit d'un colvert en train de manger sur notre gauche. Il me passe alors les jumelles pour que je puisse l’observer: je contemple au travers de mes 8x42, un joli canard plongeur. Après avoir bien identifié l’animal, je pose mes jumelles et me positionne pour le tir. Alors que nous pensions revenir bredouilles, c'est le sourire jusqu'aux oreilles que je reviens avec un sublime mâle Nette rousse en haut en couleurs.