Back To Top

Connaissances optiques

Cette rubrique vous donne des informations de base sur les verres de lunettes : fondements de l'optique ophtalmique, géométrie de surface et verres progressifs, matériaux des verres, production de verre et traitements.

plus

F 60-90 et F 540-580

Verres spéciaux, dédiés aux applications médicales

Les verres filtrants spéciaux Clarlet F 60, F 80 et F 90, ainsi que Clarlet F 540, F 560 et F 580 destinés aux applications médicales, ont été développés et testés en coopération avec des instituts de recherche et des ophtalmologistes internationaux. La transmission a été optimisée afin qu’une partie du spectre visible émis sur une courte longueur d’onde soit absorbée.

1. Les verres à recommander en cas de rétinite pigmentaire

Courbes de transmission des verres filtrants F 60, F 80 et F 90

Courbes de transmission des verres filtrants F 60, F 80 et F 90

La rétinite pigmentaire ou retinopathia pigmentosa (RP) est une maladie évolutive héréditaire de l’œil. En raison d’une perturbation métabolique, les cellules sensorielles de la rétine (cônes et bâtonnets) ne sont plus suffisamment alimentées en sang, d’où leur dégénérescence progressive. Les multiples formes que cette affection peut prendre ne permettent pas d’en décrire les symptômes avec exactitude.

Au début, la fonction des bâtonnets est altérée. Il devient de plus en plus difficile de voir au crépuscule et la nuit, ce qui peut aboutir à une cécité nocturne totale ou héméralopie. Un scotome annulaire rétrécit progressivement le champ visuel de la périphérie vers le centre, jusqu’à ce que le patient ne dispose plus que d’une vision en « canon de fusil ». Ce dernier a alors beaucoup de mal à s’orienter.

Un autre symptôme de la RP réside dans la fonction réduite des cônes qui se traduit par une acuité visuelle restreinte, un contraste visuel et une perception des couleurs amoindris, ainsi que par un haut degré de sensibilité à l’éblouissement. Le port de verres filtrants spéciaux procure souvent un plus grand bien-être visuel.

Un confort visuel accru en cas d’achromatopsie

Courbes de transmission des verres filtrants F 540, F 560 et
F 580

Un confort visuel accru en cas d’achromatopsie

L’achromatopsie ou monochromasie des bâtonnets constitue une forme de cécité des couleurs se caractérisant par l’arrêt généralisé de la fonction des cônes. Le patient atteint ne dispose plus de la moindre perception colorée et il ne peut faire la distinction qu’entre divers degrés de luminosité. Cette atteinte est fréquemment associée à un nystagmus (ou tremblement du globe oculaire). La sensibilité à l’éblouissement est très élevée et l’acuité visuelle est gravement réduite, en général. L’effet éblouissant résulte de la surexposition des bâtonnets.

Les verres filtrants spéciaux absorbent la plage spectrale, à laquelle les bâtonnets sont hypersensibles et ils atténuent ainsi l’éblouissement.

 

Un confort visuel accru en cas de rétinopathie diabétique

F 540, F 560 et F 580

Un confort visuel accru en cas de rétinopathie diabétique

L’altération provoquée par le diabète frappe surtout les couches internes et moyennes de la rétine qui sont chargées de traiter le contraste de l’image.

La sensibilité au contraste est affectée sur une rétine atteinte de diabète. Les détails de l’image relativement sombres, placés dans un environnement clair, génèrent le signal maximal possible. Les détails plus clairs ne produisent pas de signaux suffisamment puissants, si bien qu’ils ne peuvent pas être distingués des zones plus sombres. Notamment les patients atteints d’une rétinopathie diabétique à un stade avancé sont facilement éblouis et ils éprouvent des difficultés à s’adapter à la lumière et à l’obscurité.

Les filtres passe-bande, tels que F 540, F 560 et F 580, absorbent la plage spectrale, à laquelle les cônes sont sensibles en les protégeant donc. Les verres filtrants spéciaux amenuisent ainsi l’éblouissement et ils facilitent l’adaptation des yeux du patient aux fluctuations de lumière.

2. Détails

Aperçu des verres filtrants spéciaux

Les verres filtrants spéciaux de ZEISSS sont teintés dans un bain d’immersion prévu à cet effet.

Aperçu des verres filtrants spéciaux

  • F 60 : auburn, absorption de 60% sur 600 nm
  • F 80 : brun, absorption de 80% sur 600 nm
  • F 90 : brun foncé, absorption de 90% sur 600 nm
  • F 540 : orange clair, absorption de 50% sur 540 nm (filtre passe-bande)
  • F 560 : orange, absorption de 50% sur 560 nm (filtre passe-bande)
  • F 580 : rouge, absorption de 50% sur 580 nm (filtre passe-bande)
     

Catégories de filtre des verres 60-90 et F 540-580

Type de verre
Catégorie selon
la norme DIN EN ISO 8980-3
Absorption des UV solaires

Aptitude à la circulation routière
ainsi qu’à la conduite automobile de nuit et
au crépuscule selon la norme DIN EN ISO 14889
F 60

Catégorie 2
(57-82%)
Absorption intégrale des rayons solaires UV-B 
Absorption intégrale des rayons solaires UV-A
Non approprié à la circulation routière!
F80
F90
Catégorie 3
(82-92%)
Absorption intégrale des rayons solaires UV-B 
Absorption intégrale des rayons solaires UV-A
Non approprié à la circulation routière!
F 540
F 560
Catégorie 1
(20-57%)
Absorption intégrale des rayons solaires UV-B 
Absorption intégrale des rayons solaires UV-A
Non approprié à la circulation routière!
F 580
Catégorie 2
(57-82%)
Absorption intégrale des rayons solaires UV-B 
Absorption intégrale des rayons solaires UV-A
Non approprié à la circulation routière!

Conseils à l’intention de l’opticien :

  • chaque verre présentant l’indice de réfraction 1,5 est aussi livrable dans les versions de verre filtrant spécial 60, F 80, F 90 et F 540, F 560, F 580
  • Tous les traitements, mis à part avec la couche de vernis durcisseur, sont réalisables
     
 

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus

OK