Back To Top
ZEISS DuraVision Platinum

Connaissances optiques

Cette rubrique vous donne des informations de base sur les verres de lunettes : fondements de l'optique ophtalmique, géométrie de surface et verres progressifs, matériaux des verres, production de verre et traitements.

plus

DuraVision® Platinum de ZEISS

Le traitement de qualité supérieure de ZEISS

Les exigences de la vie de tous les jours requièrent des verres résistants, ne se salissant pas et faciles à nettoyer. C'est justement pourquoi il existe des traitements antireflets résistants sur les verres, mais il faut dire que leur qualité peut grandement varier.

En quoi les verres ZEISS avec un traitement Antireflet DuraVision® Platinum sont-ils différents ? Ces verres durcis et légers sont très robustes, non salissants et faciles à nettoyer, tout en offrant d'excellentes propriétés antireflets. Un système intégré de couches de traitement densément comprimées à l'aide d'une application assistée par un faisceau d'ions rend la surface du verre trois fois plus résistante que celle de la génération précédente des verres ZEISS organiques durcis à traitement antireflet (AR) et 35 % plus robuste que celle des verres ZEISS minéraux, traités contre les reflets. Les verres ZEISS bénéficiant du traitement AR DuraVision® Platinum présentent aussi un reflet résiduel de couleur bleue, plus plaisant d'un point de vue esthétique, d'où une moindre réflexion lumineuse de plus de 20 % par rapport aux verres ZEISS classiques avec un traitement AR à reflet vert.

Robustesse accrue

La comparaison : sans DuraVision®Platinum (2e image, à gauche) et avec DuraVision®Platinum (2e image, à droite).

1 Robustesse accrue

Les nouveaux verres ZEISS traités antireflet DuraVision® Platinum sont trois fois plus résistants que les verres ZEISS organiques durcis traités antireflets de la génération précédente1 et 35 % plus robustes que les verres ZEISS minéraux, avec traitement antireflet2.

Résistance à la salissure

La comparaison : sans DuraVision®Platinum (2e image, à gauche) et avec DuraVision®Platinum (2e image, à droite).

2 Résistance à la salissure

La cinquième couche brevetée antistatique3 empêche la formation d'électricité statique. Étant donné que la poussière et les peluches ne sont pas attirées à la surface des verres, ils restent donc propres plus longtemps.

Facilité de nettoyage

La comparaison : sans DuraVision®Platinum (2e image, à gauche) et avec DuraVision®Platinum (2e image, à droite).

3 Très grande facilité de nettoyage

Extrêmement lisse, la couche protectrice Clean Coat facilite énormément le nettoyage des verres. Les verres ayant de grands angles de contact repoussent les corps gras et l'eau plus efficacement. Les verres ZEISS traités DuraVision® Platinum présentent un angle de contact supérieur à 110 degrés (dans le cas des verres sans revêtement ultralisse : 95 degrés).

Propriétés de l’antireflet

La comparaison : sans DuraVision®Platinum (2e image, à gauche) et avec DuraVision®Platinum (2e image, à droite).

4 Propriétés de l’antireflet

Un nouveau reflet de couleur bleue, moins perceptible, augmente la transmission lumineuse du verre, ce qui améliore encore plus la vision. Ces verres se caractérisent par une moindre réflexion lumineuse de plus de 20 % par rapport aux verres ZEISS classiques avec traitement résiduel vert.

Découvrez la technologie se cachant derrière les verres les plus résistants de ZEISS traités DuraVision® Platinum

Couches de traitement

Couches de traitement

Formé de neuf couches ultra fines, un système intégré de couches de traitement densément comprimées à l'aide d'une application assistée par un faisceau d'ions rend la surface du verre trois fois plus résistante que celle de la génération précédente des verres ZEISS organiques durs à traitement antireflet (AR)1 et 35 % plus robuste que celle des verres ZEISS minéraux, traités antireflets.2

Technologies

La technologie classique versus DuraVision®Platinum

Le secret des verres durcis réside dans le bombardement ionique

Les ions transfèrent leur énergie cinétique aux molécules du traitement lorsqu'ils frappent la surface du verre.
Il en résulte que : les couches du traitement sont plus densément comprimées.

Pourquoi transiger sur la dureté, la résistance à la salissure et la facilité de nettoyage quand vous pouvez acquérir les nouveaux verres ZEISS intégrant le traitement AR DuraVision® Platinum ?

Les verres ZEISS les plus résistants, jamais réalisés.

Trois questions - trois réponses :

  1. Que désigne exactement un verre « dur » ?
    Les verres doivent être suffisamment robustes pour résister aux détériorations occasionnées dans la vie quotidienne. Plus la surface du verre est dure, plus les verres sont robustes.

  2. Comment la dureté d'un verre est-elle définie ?
    Pour trouver les meilleurs moyens d'élaborer le traitement AR ZEISS DuraVision™ Platinum le plus résistant jamais réalisé, nous avons observé :
    - D'autres industries de haute technologie
    - La vie quotidienne d'un porteur de lunettes

  3. Quelles sont les performances du traitement DuraVision® Platinum en terme de résistance ?
    Le traitement DuraVision™ Platinum surpasse les générations précédentes de traitements AR ZEISS en ce qui concerne :
    - Les essais de dureté high tech
    - Les tests de simulation de la vie réelle
    - Le ratio (ou rapport) obtenu à l'issue du test Bayer de résistance à l'abrasion
     

Essais de dureté selon la norme DIN ISO 14577

Conformément au montage de mesure décrit dans la norme DIN ISO 14577, nous avons utilisé un instrument d'indentation pour déterminer deux propriétés critiques du traitement DuraVision™ Platinum :

Nous avons mesuré la dureté dans la plage de profondeur d'environ 200 nanomètres constituant la zone la plus critique pour les rayures visibles :

Pour créer des rayures plus profondes que les 200 nm critiques en dessous de la surface de traitement, il faut appliquer des forces bien supérieures sur le traitement DuraVision Platinum que sur les traitements AR ZEISS classiques au reflet vert.

Parallèlement, nous avons aussi mesuré la force requise pour briser complètement la couche de traitement :

La force nécessaire pour provoquer la rupture de la couche de traitement est accrue de 211 mN à 315 mN (211 mN correspondant à des traitements ZEISS classiques) .

Équipement de haute technologie servant au développement du traitement DuraVision<sup>&reg</sup> Platinum

Équipement de haute technologie servant au développement du traitement DuraVision® Platinum

La technologie repose sur un nano-indenteur de haute résolution.

Nous avons amélioré la dureté de la surface et la résistance à la fissuration du traitement.

La nouveauté :
Une technologie similaire a été exploitée au niveau international dans diverses industries où la dureté des surfaces de matériaux joue un rôle capital, par ex. dans le développement et la production d'outils de précision modernes. Mais elle n'a pas été applicable aux verres jusqu'à présent.

À l'avant-garde de la recherche :
Développé tout récemment, un équipement d'indentation suffisamment précis pour érafler les couches de traitement extrêmement fines des verres ophtalmiques a été immédiatement intégré au laboratoire de recherche ZEISS pour élaborer le traitement AR ZEISS DuraVision® Platinum le plus résistant, jamais réalisé.

SDWT (Standardized Dirt Wiping Test ou test d'essuyage avec un chiffon sale normalisé) : le test reflétant ce qui se passe dans la vie réelle.

SDWT (Standardized Dirt Wiping Test ou test d'essuyage avec un chiffon sale normalisé) : le test reflétant ce qui se passe dans la vie réelle.

Après 600 essuyages à une pression de 4 kg, le traitement DuraVision® Platinum semble toujours neuf.

Dans la vie quotidienne, la plupart des rayures sont produites lors du nettoyage avec un chiffon sale, soit par les particules abrasives se trouvant sur le verre au début de l'essuyage, soit par les particules déjà déposées sur le chiffon. Pour effectuer le test SDWT, nous utilisons un chiffon souillé artificiellement pour simuler les détériorations causées par le nettoyage du verre :

  • Procédure de nettoyage utilisant de la poussière normalisée pour salir le tissu de nettoyage.
  • Amélioration en matière de résistance aux rayures du traitement DuraVision® Platinum après avoir subi 600 essuyages à une pression de 4 kg par rapport aux générations précédentes de traitements AR ZEISS.

Traitement AR ZEISS de la génération précédente : si le ratio Bayer est < 3, la couche de traitement s'enlève de la surface engendrant une grande dispersion de la lumière.

Traitement AR ZEISS de la génération précédente : si le ratio Bayer est < 3, la couche de traitement s'enlève de la surface engendrant une grande dispersion de la lumière.

Traitement ZEISS DuraVision® Platinum : un ratio Bayer > 10 ne génère que de fines lignes dans la couche de traitement. Il ne se produit aucun écaillage de la couche de traitement et peu de dispersion de lumière.

Traitement ZEISS DuraVision® Platinum : un ratio Bayer > 10 ne génère que de fines lignes dans la couche de traitement. Il ne se produit aucun écaillage de la couche de traitement et peu de dispersion de lumière.

Ratio Bayer (procédure opérationnelle COLTS)

  • Le ratio Bayer consiste à mesurer la résistance d'une surface (traitée) à l'abrasion générée par un milieu abrasif oscillant (du sable défini ou un produit semblable ).
  • Les dommages subis par la surface sont évalués d'après l'augmentation de la lumière diffusée résultant des détériorations de la surface.
  • Différentes procédures sont envisageables pour effectuer un tel test.
    Nous suivons la procédure présentée par le laboratoire COLTS aux États-Unis.
    (COLTS est l'organisme d'essais de verres ophtalmiques indépendant aux États-Unis).

3 fois plus résistants que les verres ZEISS pourvus de traitements AR de la génération précédente et 35% plus résistants que les verres minéraux ZEISS.

L'emploi d'un microscope électronique grossissant 3000 fois met clairement en évidence les avantages du traitement DuraVision® Platinum. Alors que les couches de traitement ZEISS de la génération précédente se détachent et s'écaillent, le traitement DuraVision® Platinum ne laisse apparaître que de fines lignes. Moins de lumière est diffusée et un ratio Bayer plus élevé est obtenu.

1 Verres ZEISS traités antireflets DuraVision® Platinum d'indice 1,67 comparés à des verres traités LotuTec® d'indice 1,67.
2 Verres ZEISS traités antireflets DuraVision® Platinum d'indice 1,5 comparés à des verres minéraux sphériques unifocaux ZEISS traités Super ET*.
3 Brevet déposé aux États-Unis sous le n° 6 852 406.

* Résistance à l'abrasion mesurée avec le test de Bayer à l'aide de l’équipement, la procédure et le matériau abrasif du laboratoire indépendant COLTS.

 

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus

OK