Back To Top

Les partenaires ZEISS près de chez vous

Catégorie

Les yeux de nos enfants

L'enfant voit dès sa naissance. Cependant, son acuité visuelle n'est pas encore optimale et va se développer au fil du temps.

Quel moment merveilleux pour une mère lorsqu'elle étreint pour la première fois son enfant et découvre ses yeux qui respirent la vie et son petit minois! A ce stade, les yeux du nouveau-né ne sont pas encore tout à fait développés et ne perçoivent pas nettement les contours. Nos chères têtes blondes doivent encore apprendre à marcher et à parler, et leurs yeux doivent apprendre à voir.

L'enfant voit dès sa naissance. Cependant, son acuité visuelle n'est pas encore optimale et va se développer au fil du temps.

Saviez-vous que près de 20 % des enfants de moins de 4 ans souffrent de défauts visuels? Pour autant, il n'y a pas d'inquiétude à avoir : les nouvelles lunettes pour enfants permettent d'améliorer leur vision.

 

Les capacités visuelles et motrices inscrites dans notre ADN constituent autant d'informations qui nous permettront de voir, marcher et courir. L'enfant voit dès sa naissance, mais sa vision n'est pas aussi évoluée que celle d'un adulte. Il doit d'abord développer son acuité visuelle, c'est-à-dire la capacité à reconnaître certains détails et à identifier un objet. Le chemin est encore long avant de pouvoir percevoir le monde avec précision.

Développement des capacités visuelles: de 0 à 10 ans

  • Au cours du premier mois de sa vie, le nourrisson dispose d'une vision floue et est sensible à la lumière. Il est capable de voir à une distance de 30 centimètres.
  • Au cours du deuxième mois, il commence à reconnaître les contours et les expressions du visage. Il est également capable de distinguer les couleurs.
  • Au cours des troisième et quatrième mois, l'enfant commence à sourire à ses parents. Il distingue parfaitement les couleurs et voit de manière nette dans un rayon de 25 centimètres.
  • A partir du cinquième mois, l'enfant est capable de reconnaître ses parents. La preuve en est: lorsque vous vous éloignez discrètement, il proteste à grand renfort de cris.
  • Au cours du sixième mois, l'enfant commence à saisir les objets et à voir au loin de manière nette.
  • A partir du septième mois, en plus de saisir les objets, l'enfant est maintenant capable de les retourner et de les faire pivoter.
  • A compter du huitième mois, l'enfant fait la distinction entre les visages qui lui sont familiers et ceux qui lui sont inconnus.
  • A partir du neuvième mois, le pouce et l'index se transforment en une véritable pince grâce à laquelle l'enfant peut saisir les plus petits objets avec une incroyable précision.
  • A compter du onzième mois, lorsqu'on lui demande "Où est papa?", l'enfant tourne la tête pour chercher son papa.
  • Au cours du douzième mois, l'enfant commence à apporter des objets bien spécifiques à ses parents dans le but de provoquer une réaction particulière. Désormais, ses yeux peuvent suivre les mouvements rapides.
  • A 4 ans, l'acuité visuelle de l'enfant est très proche de celle des adultes.
  • A 6 ou 7 ans, les capacités visuelles sont quasi optimales.
  • A 8 ou 9 ans, l'enfant dispose d'un champ de vision si développé qu'il est capable de reconnaître des scénarios et des événements. Il atteint le maximum de ses capacités visuelles.

 

Le cerveau aussi a besoin de temps

A la naissance, les yeux de l'enfant ne sont pas encore totalement développés. Les uvées de l'œil, essentielles à notre vision perçante (les cellules nerveuses qui absorbent la lumière sont situées sur les uvées), se développent lorsque le bébé est encore dans l'utérus. Cependant, ce n'est qu'après la naissance qu'elles prennent leur forme définitive. Les yeux ont besoin de temps pour se développer et cela est également vrai pour le cerveau. Lorsque l'œil de l'enfant capte la lumière ambiante, le stimulus reçu est traité au niveau du cerveau, lequel fait apparaître l'image réelle.

Dépister et traiter les défauts visuels

Lorsqu'un défaut visuel est dépisté et traité assez tôt, la vision de l'enfant peut se développer de manière normale.

Pour permettre le développement normal de l'œil, le cerveau de l'enfant doit recevoir certaines impulsions. Malheureusement, en cas de défaut visuel, ces impulsions risquent de ne pas se déclencher. Grâce au dépistage et au traitement précoces des troubles visuels, la vision de l'enfant peut très bien se développer tout à fait normalement. Si votre bébé ou votre enfant présente l'un des troubles suivants, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un ophtalmologiste. En effet, ces signes augurent parfois d'un défaut visuel.

  • Strabisme clairement visible et permanent
  • Mauvaise tenue de tête lorsque l'enfant est penché
  • Yeux très gros
  • Evitement de la lumière ou absence de réaction à la lumière
  • Frottements obsessionnels des yeux avec les doigts, accompagnés de grimaces
  • Les yeux tournent sans viser aucun objet
  • L'enfant ne parvient pas à saisir un objet

 

Chez les enfants plus âgés, les anomalies suivantes peuvent également être le signe de défauts visuels :

  • L'enfant trébuche ou heurte fréquemment les meubles
  • L'enfant éprouve des difficultés pour voir dans le noir ou à la nuit tombante
  • Les résultats scolaires de l'enfant chutent de manière brutale
  • L'enfant n'aime pas lire
  • L'enfant s'isole de ses camarades
  • L'enfant a souvent des maux de tête

 

Défauts visuels courants

Plus le défaut est dépisté tôt, plus le traitement sera rapide et efficace.

Près de 90 % de l'apprentissage d'un enfant est directement lié à ce qu'il voit. Le dépistage précoce d'éventuels défauts visuels s'avère donc crucial. Comme pour tout problème de santé, plus le défaut est dépisté tôt, plus le traitement sera rapide et efficace. Les défauts visuels les plus courants sont les suivants:

Hypermétropie
L'enfant reconnaît facilement les objets situés au loin. En revanche, il a du mal à voir de près. Très rapidement, le cerveau est soumis à de fortes tensions, provoquant ainsi des maux de tête, une rougeur des yeux, une incapacité à se concentrer, une agitation. L'enfant peut également se sentir rapidement fatigué lorsqu'il lit ou écrit. Sachez que la plupart des bébés et des jeunes enfants sont hypermétropes et le restent tout au long des premières années.

 

Myopie
Le point de focalisation des rayons se situe en amont de la rétine car l' œil est trop long ou la capacité de réfraction du cristallin est trop élevée. L'enfant myope voit très nettement de près. Par contre, il éprouve des difficultés pour distinguer les images sur l'écran de télévision, apercevoir le ballon pendant un match ou lire au tableau. L'enfant a tendance à plisser les paupières ou à cligner des yeux pour essayer de compenser le défaut visuel ou pour voir plus nettement les objets situés au loin.

 

Astigmatisme
Ce défaut visuel résulte d'une cornée à la courbure déformée. A cause des rayons de courbure irréguliers de la cornée, la vision est déformée et floue. En fonction du degré d'irrégularité de la courbure, l'enfant verra les objets de façon plus ou moins déformée.

Strabisme (vision croisée)
Chez les personnes ayant une vision croisée, les deux yeux sont incapables de converger vers un même point. C'est ce que les spécialistes appellent le strabisme. Environ 5 % des personnes souffrent de ce défaut visuel particulier qui n'entraîne cependant aucune douleur. En règle générale, le strabisme n'affecte qu'un seul œil, qui tourne vers l'intérieur, vers l'extérieur, vers le haut ou vers le bas. En d'autres termes, l'œil affecté et l'œil bénéficiant de la vision la plus nette ne fixent pas le même point. Le cerveau génère alors deux images différentes : une nette et une floue. Dans un souci de facilité, il oublie l'image qu'il considère comme inacceptable. Résultat : l'enfant sollicite en priorité l'œil sain. L'œil délaissé est incapable de se développer complètement, c'est pourquoi on l'appelle "œil paresseux". Avec le temps, sa vision ne cesse de baisser. Faute de traitement, l'enfant atteint d'un strabisme sévère risque de développer un défaut visuel au niveau d'un œil qui était parfaitement sain. Un dysfonctionnement irréversible appelé amblyopie apparaît alors et entraîne également d'autres conséquences. En effet, lorsqu'un seul œil est stimulé, l'enfant est incapable de développer une vision spatiale et présentera un retard en termes de capacités motrices. Les adultes atteints de strabisme peuvent rencontrer d'importantes difficultés, notamment lors de la conduite automobile. La bonne nouvelle est qu'avec un dépistage précoce, c'est-à-dire avant le 10ème ou 12ème mois, l'amblyopie peut être traitée rapidement et efficacement. Après la première année, le processus de rééducation est plus lent.

Les lunettes pour enfants: une véritable protection

La différence réside dans le look

Aujourd'hui, les lunettes pour enfants sont dans le vent et leurs porteurs n'ont plus à craindre les moqueries.

 

Les héros de romans pour enfants ont fait beaucoup pour les petits qui doivent porter des lunettes. Il est donc loin le temps où les enfants refusaient obstinément d'en avoir. Aujourd'hui, les lunettes pour enfants sont dans le vent et leurs porteurs n'ont plus à craindre les railleries. Il convient de souligner un point essentiel: les montures pour enfants sont personnalisées en fonction de leurs besoins. Le haut de la monture ne doit pas couvrir les sourcils et le bas ne doit pas toucher les joues. Sur le côté, les verres ne doivent pas dépasser le bord des yeux. Pour éviter que votre enfant soit gêné notamment lors de ses activités sportives, les branches doivent être ajustées au niveau des tempes. Les lunettes pour enfants doivent être légères, résistantes et souples. Vous devez veiller à ce que la monture ne provoque aucun sentiment d'inconfort, comme une pression. Et il va sans dire que c'est le look des lunettes qui fera toute la différence!

Articles afférents

Des montures de lunettes adaptées aux enfants
Mon enfant a-t-il besoin de lunettes ?
Plus qu’un accessoire de mode: la protection solaire pour les yeux d'enfants
Une vision parfaite pour vos enfants
Dois-je porter des lunettes? une vraie question d’actualité.
 

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus

OK