Innovation & Tradition

  • Historique

    Innovation et tradition

    Créée il y a 165 ans et n’étant à cette époque qu’un petit atelier d’optique et de mécanique de précision, l’entreprise Carl Zeiss est aujourd’hui réputée pour ses innovations et ses technologies de pointe dans tous les domaines de l’optique. Les produits réunissent autant la précision technique que le design fonctionnel. Il s’agit d’outils fiables capables d’offrir des expériences intenses entre les mains d’utilisateurs très exigeants.

    Carl Zeiss Sports Optics GmbH est le partenaire de tous les amateurs de nature, qu’ils soient chasseurs, naturalistes, ornithologues ou passionnés d’activités de plein-air. La recherche scientifique est une chose, mais c’est également les contacts étroits avec toutes celles et ceux qui utilisent «leur ZEISS» dans les pires conditions, qui nous poussent à de nouveaux développements en matière d’optiques hautes performances made in Germany.

    D’innombrables innovations, les technologies les plus modernes et la volonté permanente de perfection absolue ont permis à Carl Zeiss d’être aujourd’hui ce pour quoi la société est reconnue dans le monde entier: une marque qui saisit la fascination et démultiplie chaque observation. Aucun autre fabricant d’optiques que Carl Zeiss, n’a été en mesure de démontrer un tel savoir-faire technologique et scientifique sur un laps de temps aussi étendu. Une histoire faite de réussites et qui n’est pas terminée. Nous repoussons toujours les frontières des capacités visuelles et transmettons au monde notre passion pour les performances de pointe qui permettent de voir les choses avec un autre regard. Un avantage dont profitent les observateurs du monde entier.

    La passion d’être toujours plus près de la nature.
    Nous oeuvrons tous pour cet instant.

    1846 Carl Zeiss ouvre ses ateliers à Jena.
    1893 Dépôt de brevet pour des „jumelles à double tube et objectifs espacés“.
    1894 Entrée en production des premières jumelles à prismes inventées par le Prof. Dr. Ernst Abbe. Leur qualité de fabrication et d’images, en ont très vite fait un succès mondial.
    1896 Lancement de la première longue-vue: le modèle ZEISS „Dosenfernrohr“ avec oculaire revolver à grossissements multiples.
    1904 Première lunette de visée ZEISS: un système à prismes et grossissement 2 fois.
    1917 Mise en place d’oculaires grand-angle pour élargir le champ de vision des jumelles.
    1920 Lancement de la lunette de visée ZEISS Zielacht, premier modèle à fort grossissement et très bon indice crépusculaire.
    1922 Conception des premières lunettes de visée à grossissement variable.
    1933 Le laiton et le zinc sont remplacés par des alliages légers pour la construction des corps.
    1935 Invention du traitement T antireflets (appliqué sur les surfaces de verre en contact avec l‘air) qui augmente la transmission lumineuse de 50% (inventeur Alexander Smakula, collaborateur ZEISS).
    1954 L’utilisation de téléobjectifs (deux lentilles séparées par une couche d‘air) permet de raccourcir la hauteur des jumelles ZEISS et d’améliorer la qualité d’image en grossissements élevés.
    1956 L’utilisation d’un anneau en caoutchouc coulissant permet d’étanchéifier les modèles à molette de mise au point centrale, un procédé qui n’était possible jusque là que sur les modèles à oculaires fixes.
    1958 ZEISS lance les jumelles de la série B à champs de vision élargis – adaptés aux porteurs de lunettes (inventeurs Horst Köhler et Helmut Knutti, collaborateurs ZEISS).
    1964 ZEISS lance les jumelles de la gamme „Dialyt“, un nom imaginé par Hensoldt, dotées d’un système d’inversion à prismes droits selon le principe de Schmidt. Ce système concentre fortement le rayon lumineux, la jumelle reste élancée et compacte. La forme de ces modèles est à l’origine de la tendance mondiale pour ce genre de produit.
    1969 Le lancement des jumelles de poche ZEISS (8x20), est une véritable révolution sur le marché de l‘optique. L’articulation centrale à double-axe permet de plier la jumelle et de la glisser dans une poche, tandis que l’utilisation de fibres de verre permet d’obtenir un produit fini qui ne pèse que 135g. La tendance des jumelles miniatures est lancée. (inventeur Roland Leinhos, collaborateur ZEISS).
    1974 Les jumelles de poche sont dotées d‘une molette de mise au point centrale et d’oculaires adaptés aux porteurs de lunettes.
    1975 Les lunettes de visée ZEISS sont dotées d’un réticule centré avec réglages verticaux et horizontaux par clics (1 clic = 1 cm de déviation à 100 m).
    1979 Le traitement multicouches ZEISS T* permet de réduire efficacement les reflets et d’obtenir un maximum de contrastes ainsi qu’une neutralité chromatique. Au final les images sont nettement plus nettes et brillantes. La transmission lumineuse des jumelles et lunettes de visée dépasse le seuil des 90%.
    1983 ZEISS lance les objectifs asphériques à miroir (sur les produits à forts grossissements) dont l’image est lumineuse et qui permettent un raccourcissement des tubes.
    1987 Lancement des premières lunettes de visée équipées du réglage rapide du réticule (ASV). L’ASV a été continuellement amélioré et représente aujourd’hui une aide considérable pour tous ceux qui sont amenés à tirer loin. La distance de tir est réglée avant le tir à l’aide d’une tourelle graduée, l’approximation de la correction de visée n’a plus lieu d‘être. L’ASV garantit un maximum de précision.
    1988 L’application du traitement P-Coating de Carl Zeiss – un procédé à correction de phases appliqué sur les parties supérieures des prismes en toit – permet de supprimer les interférences liées au décalage des phases lors de l’inversion de l’image. La qualité d’image est encore améliorée, grâce à l’augmentation du contraste et de la définition (inventeur Adolf Weyrauch, collaborateur ZEISS).
    1990 Carl Zeiss est le premier fabricant d’optiques au monde à proposer une jumelle 20x60 S à stabilisation d’image mécanique. La stabilisation d’image permet d’éliminer les mouvements parasites liés aux mains de l’observateur, c'est-à-dire que l’observation en grossissement 20 fois ne nécessite plus de support fixe (inventeur Adolf Weyrauch, collaborateur ZEISS).
      ZEISS remplit ses jumelles, longues-vues et lunettes de visée avec de l‘azote. L’air captif dans les instruments optiques est porteur d’humidité qui peu – particulièrement en hiver – se condenser sur l’intérieur des lentilles. Le remplissage à l’azote supprime définitivement ce phénomène.
      Le rail interne breveté ZEISS offre une solution de montage hors du commun: un rail creux longe toute la partie inférieure du tube fraisé dans un bloc de métal brut. Les éléments de montage viennent se fixer dans ce rail et offrent une résistance absolue au recul tout en étant invisibles. La lunette de visée peut être montée et démontée à volonté sans laisser la moindre trace visible de l‘extérieur. Le positionnement de la lunette sur l’arme (distance oculaire) peut également être adapté en quelques instants à la morphologie du tireur.
    1994 Les réticules illuminés facilitent la chasse au crépuscule.
    1998
    Les lunettes de visée Victory apportent un progrès incontestable: forme plus compacte, poids restreint, distance oculaire plus généreuse et performances optiques encore améliorées. De nouvelles références sont nées en matière de lunette de visée.
      Les nouvelles lunettes de visée Victory Varipoint combinent un réticule illuminé situé dans le 1er plan focal et un point illuminé situé dans le 2ème plan focal. La gestion de l’intensité lumineuse diurne du point rouge est automatique et s’adapte aux conditions ambiantes. Désormais la Victory Varipoint est un choix incontournable de jour comme de nuit.
    2001 Le concept FL fait son apparition dans la gamme optique d’observation ZEISS: grâce à l’utilisation de verres à composés fluorés – FL – les moindres détails sont visibles sans franges colorées. La fidélité de reproduction est remarquable, le rendu chromatique parfaitement naturel et les images sont d’une luminosité inégalée.
    2004 Très nette amélioration des performances optiques sur les systèmes de prismes Schmidt-Pechan, pour lesquels il était toujours encore nécessaire d’appliquer un miroir d’argent sur l’une des faces – procédé qui réduisait considérablement la luminosité. Grâce aux nouveaux miroirs diélectriques ZEISS composés de plus de 70 couches individuelles, ces pertes lumineuses sont supprimées, les images sont plus claires même pour les jumelles dont les diamètres d’objectifs sont réduits.
    2006 Le traitement LotuTec® inaugure les applications externes hydrophobes: le traitement a un effet déperlant identique à celui des feuilles de lotus, la saleté et les traces de doigts se retirent sans difficulté.
      Le modèle Victory Diarange réunit désormais une lunette de visée ultra précise et un télémètre laser en un seul produit.
    2008 Les jumelles Victory RF sont non seulement les premières à intégrer un télémètre, mais également à proposer un système d’information balistique BIS®.
    2009 Victory Photo Scope 85 T* FL, la première longue-vue au monde à offrir un objectif zoom et à intégrer un appareil photo numérique 7 Megapixel, permettant d’observer et de photographier simultanément.
      Le réticule polyvalent Varipoint V69 réunit deux réticules en un: le tireur a le choix entre un point et un croisillon illuminés.
    2010 Illumination Control (iC) permet à Carl Zeiss de lancer une fois encore une première mondiale: pour la première fois l’allumage et l’extinction du réticule sont gérés à partir de l‘arme.
      Un grand moment dans l’histoire de l’observation naturaliste: le nouvel oculaire Vario monté sur une longue-vue Victory DiaScope 85 T* FL permet d’obtenir un grossissement maximal de 75 fois.
  • Innovation

    Innovation

    Recherche et développement sont les clefs du succès constant de Carl Zeiss. Chaque année environ 10% du chiffre d’affaires sont investis dans ce domaine et génèrent annuellement plusieurs dépôts de brevets. Autre élément décisif: un transfert horizontal de technologie, qui permet d’abattre les frontières. Technique médicale, optiques de loisirs, technologie des semi-conducteurs, optiques de vision, microscopie, etc: tous ces domaines sont interactifs, échanges leurs connaissances et profitent les uns des autres.

    La découverte du principe d’applications réfléchissantes par le Prof. A. Smakula qui travaillait pour Carl Zeiss n’est qu’un exemple (historique), mais qui a signé le début d’une nouvelle époque dans tous les domaines de l’optique comme la luminosité des images, les performances crépusculaires et la clarté, autant d’atouts apportés par le traitement multicouches T* et qui restent aujourd’hui encore des critères qui font la réputation des produits Carl Zeiss Sports Optics. Par ailleurs toutes les jumelles destinées à une utilisation crépusculaire bénéficient de systèmes de prismes Abbe-König très élaborés, dont la transmission lumineuse interne (réflexion intégrale, pas de traitements réfléchissants) leur permet d’être considérés comme étant le système de redressement le plus lumineux dans le monde de l’optique. En plus de cette transmission remarquable, les produits Victory FL de dernière génération se distinguent par une netteté hors du commun. Un résultat obtenu par l’utilisation de lentilles très complexes à composés fluorés (FL) et à l’adéquation parfaite entre tous les paramètres qui entrent en compte dans la qualité d’une image. Ce „concept-FL“ représente actuellement une référence et une norme en la matière. Autre technologie ZEISS mise au point récemment, le traitement externe des lentilles LotuTec®. Il empêche l’accumulation des gouttes d’eau et réduit considérablement les dépôts de saletés et l’application de traces de doigts. Ce procédé hydrophobe – utilisé des millions de fois pour les lentilles de vision ZEISS – fait figure d’exemple dans son domaine et profite à de nombreux produits élaborés à Wetzlar.

    Autres domaines pour lesquels Carl Zeiss a mis au point des solutions spécifiques – la stabilisation de l‘image, l’intégration d’un appareil photo numérique dans une longue-vue, ou encore la télémétrie à valorisation balistique.

  • Tradition

    Tradition

    Carl Zeiss Sports Optics GmbH est une „jeune“ entreprise qui se base néanmoins sur une longue histoire et une expérience très conséquente, puisqu’elle est née de la fusion entre deux références dans le domaine de l’optique: Carl Zeiss et Moritz Hensoldt.

    Dès 1865, Moritz Hensoldt avait installé son entreprise (fondée en 1852 à Sonneberg /Thüringen) à Wetzlar, tandis que Carl Zeiss était installé depuis 1846 à Jena. Les deux entreprises étaient en compétition permanente sur les mêmes segments de marché: entre autre pendant la dernière décennie du 19ème siècle sur le marché des jumelles. Jena produisait des „jumelles à doubles tubes et objectifs espacés“, c’est ainsi qu’étaient décrites les jumelles ZEISS à prismes de Porro dont le brevet a été déposé en 1893. De leur côté les opticiens de Wetzlar étaient précurseurs en matière de jumelles plus compactes à systèmes de prismes en toit, devenues un standard mondial. Quelques années plus tard, dans la première décennie du 20ème siècle, les deux entreprises ont à nouveau débuté quasi simultanément la production de lunettes de visée destinées aux chasseurs.

    Deux marques de référence qui se livraient une bataille sans merci. A Jena, Carl Zeiss était plus grand et mieux représenté qu‘Hensoldt, avec une avancée commerciale très nette. C’est ainsi que peu à peu s’est organisée ce qui aujourd’hui serait qualifié d’OPA hostile. Après que l’entreprise familiale Moritz Hensoldt fut transformée dès 1922 en société d’actionnaires suite aux difficultés générées par la crise économique mondiale, la fondation Carl Zeiss s’est emparée de la majorité en 1928.

    Dans un premier temps le nom „Hensoldt“ a été conservé aussi bien pour l’entreprise que pour les produits. Plus tard les jumelles et lunettes de visée civiles étaient commercialisées sous le nom „ZEISS“, tandis que les produits militaires portaient le logo Hensoldt. Zeiss ou Hensoldt? De quoi en perdre son latin! Ce n’est que le 1er octobre 2006 qu’a été fondée l‘entreprise „Carl Zeiss Sports Optics GmbH“, retour à l’unité et à la clarté.

    De nos jours Carl Zeiss Sports Optics GmbH fait figure d’entreprise de haute technologie, intégrée dans un groupe leader dans le domaine de l‘optique, une position confirmée par les résultats financiers qui battent des records sur l’exercice 2010/2011.

  • Production

    Production

    Carl Zeiss Sports Optics GmbH compte 700 collaborateurs dans le monde, dont 400 en Allemagne. Parc de machines de dernière génération, salles de montage confinées, process optimisés et contrôles-qualité très stricts sont de rigueur, mais c’est avant tout la motivation et le savoir-faire de ces collaboratrices et collaborateurs qui permettent d’assurer le standard qualitatif des produits Carl Zeiss Sports Optics. Depuis toujours nous accordons une importance majeure à la formation des générations futures, que ce soit sous forme d’apprentissage ou de cursus universitaire «Studium-Plus». En complément de l’usine située à Wetzlar, où sont fabriquées toutes les jumelles Premium de la gamme Victory et toutes les lunettes de visée distribuées en Europe (Victory, Classic et Duralyt), nous appuyons également depuis de nombreuses années notre production sur le site hongrois. La distribution est assurée par le biais de sociétés du groupe (par ex. aux USA, UK, CH) et de sociétés partenaires dans de très nombreux pays, chacune étant l’interlocuteur privilégié de nos distributeurs agréés ZEISS.

    • Compétence de fabrication optique

      Les optiques Carl Zeiss Sports Optics GmbH bénéficient d’une réputation mondiale en matière de qualité et de précision. Les tolérances minimes nécessitent des collaborateurs qualifiés et des techniques de fabrication modernes. Les machines CNC informatisées apportent une aide précieuse et complémentaire aux techniques traditionnelles.

      C’est ainsi que les optiques planes sont réalisées au cours d’un process à plusieurs étapes, au bout duquel les irrégularités sont déjà inférieures à 0,12µm.

      Les optiques bombées sur chaque face, sont obtenues par le biais d’un travail en chaîne à partir de blocs bruts. Les machines utilisées sont alimentées automatiquement, elles orientent les blocs de verre de façon à obtenir le bon angle de polissage, puis le bon centrage t toutes les étapes suivantes. Une fois polies, ces pièces affichent des irrégularités inférieures à 0,7 nm.

      Impossible de produire des optiques hautes performances sans appliquer de traitements superficiels. C’est pourquoi Carl Zeiss Sports Optics GmbH se doit de développer et de mettre en place des „traitements très fins“ par le biais de procédés modernes permettant d’obtenir des ustensiles optiques et des composants de très haute technologie.

    • Compétence de fabrication mécanique

      La fabrication mécanique Carl Zeiss Sports Optics GmbH, se caractérise par l’utilisation de machines modernes et par une précision ultime. C’est ainsi que notre parc de machines se compose de fraiseuses à 5 axes et de tourneuses à 4 axes, mais aussi de machines destinées à produire des éléments de production très spécifiques. La réalisation de nos pièces mécaniques en acier, en alliage d’aluminium et en titane, est soumise à des tolérances comprises entre 4 µm et 20 qui sont considérées comme «normales», ou encore des angles dont la précision est de 8" et moins.

      Des fraiseuses à haute fréquence permettent de réaliser par exemple les tubes destinés aux lunettes de visée, dotés du célèbre rail interne ZEISS. Ces tubes sont réalisés à partir de blocs d’aluminium et offrent ainsi une solidité maximale face aux contraintes mécaniques, ainsi qu’une précision et une qualité absolues.

      Seule la technique d’érosion filaire offre la précision nécessaire à la réalisation par exemple de la suspension à cardan utilisée dans la jumelle 20x60 T* S. Dans ce modèle, quatre ressorts plats elliptiques d’une épaisseur de 80 µm encerclent un cylindre creux en titane et stabilisent ainsi l’image de cette jumelle hors du commun qui ne souffre plus des vibrations transmises par les mains de l’observateur. Dans ce cas de figure, les tolérances ne peuvent excéder le domaine du µm.

    • Compétence maîtresse en matière de pièces fines et de gravure

      Compétence et précision maximales sont nécessaires dans la production de plateaux gradués mis en œuvre dans les télémètres, les réticules des lunettes de visée, les appareils à données géographiques et les jumelles.

      La production de réticules illuminés est parfaitement comparable à celle des cartes à puces. La pulvérisation sous vide de la partie illuminée, se fait dans une pièce confinée. Cette opération nécessite une propreté et une précision hors pair, avec une tolérance d’écarts de 0,001 mm.

      Pour les réticules mécaniques utilisés dans certaines lunettes de visée – le réticule n’est pas gravé dans le verre mais il s’agit de structures métaliques très fines et suspendues – le point de visée (par ex. un croisillon) ultra précis est réalisé selon un procédé développé par Carl Zeiss Sports Optics GmbH. Impossible de trouver un sous-traitant capable de produire des réticules d’une telle précision et d’une telle qualité.


      Le département gravure est en charge du marquage au laser de certaines pièces et composants, permettant ainsi une identification finale de l‘objet. Cette étape nécessite également une précision extrême.

      Dans certains cas, les laser «brûlent» des pièces dont l’épaisseur est inférieure à 0,05 mm. Ces structures peuvent également être utilisées pour réaliser des mesures de transmission sur des pièces optiques très complexes, mises en oeuvre dans le cadre de la technologie des semi-conducteurs.

    • Compétence de montage

      Conditions de travail et technologies modernes, mais aussi collaborateurs qualifiés sont les garants d’une qualité maximale permanente.
      C’est pourquoi chez Carl Zeiss Sports Optics GmbH, toutes les étapes de montage sont réalisées sous atmosphère confinée. Ici la propreté est aussi incontournable que la précision. Les salles de montage ne sont accessibles que par le biais de sas pressurisés. Ces sas permettent d’enfiler des vêtements de protection contre les poussières, la tenue comprenant bien entendu également un bonnet et des chaussons. La climatisation des lieux et les filtres assurent non seulement une propreté irréprochable de l’air, mais également des conditions de travail idéales.
      Le montage des jumelles et des lunettes de visée est réparti en plusieurs lignes de montage, qui comprennent le pré-montage, le montage final, mais aussi les contrôles intermédiaires. Les postes de travail sont flexibles, ce qui nécessite une excellente compétence technique de la part des collaborateurs.

      La livraison du matériel répond au système Kanban.

  • Wetzlar l’endroit stratégique

    Wetzlar

    La ville de Wetzlar est le centre économique et culturel du Land de Hesse. L’optique et la mécanique de précision lui ont apporté une renommée mondiale, et son titre de „Ville de l’optique“ s’explique par la présence de nombreuses sociétés réputées dans ce domaine.

    Johann Wolfgang von Goethe, est l’une des personnalités les plus réputées de Wetzlar. Son œuvre « Les souffrances du jeune Werther », est inspirée par son expérience de stagiaire au tribunal du Reich.
    La cathédrale est l’un des symboles de Wetzlar. Sa construction – inachevée – a débuté en 1230. Elle offre – malgré une histoire mouvementée au fil des siècles et malgré son état d’inachèvement – une image unique.

    Wetzlar est également le siège de l’université de technologie du Land de Hessen. Elle offre, grâce à la collaboration avec des entreprises de haute technologie locales, un cursus en alternance très recherché par les étudiants.
    Wetzlar est une ville très facile d‘accès. En plus de nombreuses lignes ferroviaires et d’une connexion autoroutière directe, l’aéroport de Francfort se trouve à seulement 70 km.
    La piste cyclable du Lahntalradweg qui traverse Wetzlar, fait partie du Top 10 des pistes cyclables allemandes. Par ailleurs, la rivière Lahn est parfaitement adaptée à la pratique des sports nautiques comme le canoë.
    L’offre culturelle théâtrale et musicale est très étoffée. Les spectateurs viennent de loin pour assister aux évènements organisés dans la plus grande salle de spectacles de la région – la Rittal Arena Wetzlar. Tout aussi réputés sont les fêtes d’été annuelles organisées par la ville de Wetzlar, avec des opéras, des concerts, des spectacles.

    En plus du siège de Carl Zeiss Sports Optics GmbH, Wetzlar accueille d’autres sociétés du groupe comme:

    Carl Zeiss SMT GmbH
    Production de systèmes d’éclairage pour l’industrie des semi-conducteurs
    http://www.zeiss.de/smt

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus